Couperose traitement naturel

Écrit par les experts Ooreka

La rosacée est une affection de la peau qui se manifeste par des rougeurs au visage.

Selon la forme de couperose, il existe différents types de traitements pour atténuer ces rougeurs :

Couperose traitement naturel : peu efficace

Longtemps appelée « malédiction des Celtes », la rosacée ou couperose est une affection contre laquelle peu de remèdes naturels existent.

La plupart des mesures efficaces sont en fait :

  • des mesures d'hygiène de vie,
  • une bonne alimentation,
  • éviter les facteurs déclencheurs, comme l'exposition au soleil.

La gestion du stress est également indispensable pour limiter les poussées d'érythrose et pour apprendre à mieux vivre avec la maladie.

Plantes : pour la couperose, un traitement naturel

Traditionnellement, certains extraits de plantes sont utilisés contre les rougeurs au visage.

Leur efficacité n'est pas prouvée scientifiquement, mais avérée chez certaines personnes.

Voici la liste des plantes recommandées :

  • huile essentielle d'arbre à thé,
  • huile d'origan,
  • bardane,
  • camomille,
  • avoine (certaines crèmes sont à base d'avoine),
  • thé vert.

Ces plantes peuvent être prises sous forme de cure.

Bon à savoir : Demandez conseil à un pharmacien ou un naturopathe pour plus d'informations.

Traitement naturel couperose : une hygiène douce

Une bonne hygiène locale est préconisée aux personnes atteintes de couperose.

La toilette du visage doit se faire avec des éléments naturels :

  • un savon doux,
  • de l'eau tiède,
  • en évitant au maximum les produits agressifs.

L'application d'une crème hydratante fluide est conseillée.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !