Erythrose

Écrit par les experts Ooreka

Il existe plusieurs stades de rosacée, avec des symptômes plus ou moins marqués :

Erythrose : des rougeurs diffuses sur le visage

L'érythrose est l'un des symptômes de la couperose.

La rosacée, ou couperose se caractérise principalement par des rougeurs au visage sur les joues, le nez, la zone médiane du front et parfois le menton.

Ces rougeurs diffuses sont aussi appelées érythrose (ce terme signifie simplement coloration rouge).

Au stade léger de la maladie, les rougeurs surviennent de façon épisodique, lors de crises appelées bouffées vasomotrices.

Évolution de l'erythrose : des symptômes permanents

L'érythrose peut, lorsque la maladie évolue, devenir permanente, sous forme de plaques au niveau des joues principalement.

Elle peut alors poser des problèmes esthétiques, mais elle n'est pas dangereuse.

Lorsque la maladie évolue, de petits vaisseaux peuvent devenir apparents à la surface de la peau, prenant l'aspect de petits filaments rouges ou violacés.

Éviter et masquer l'erythrose : quelques moyens

Si l'érythrose est temporaire, il est possible d'éviter certains facteurs qui déclenchent l'apparition des rougeurs, comme la prise d'alcool par exemple.

Si elle est permanente, il est possible de cacher les rougeurs avec des produits de maquillage adaptés aux peaux qui ont tendance à rougir.

Certains traitements, comme le laser, permettent toutefois d'atténuer cette rougeur :

  • le laser classique (KTP) et l'électrocoagulation ne sont pas très efficaces sur les plaques d'érythrose qui ne présentent pas de petits vaisseaux dilatés,
  • seul le laser dit « à colorant pulsé » permet d'obtenir une éventuelle atténuation de ces plaques.

Il est important de consulter un dermatologue pour connaître l'éventail des traitements et choisir le plus adapté à son cas.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !